Page toute l'actu

Barre de partage

Vers une Licence/Bachelor

Le CNEE propose  un  premier cycle  d’enseignement supérieur fondé sur la capitalisation de blocs de compétences.

Le mandat du groupe de travail (partenaires sociaux, CPU, CGE, CDEFI, ADIUT, DGE, DGESCO, DGESIP, etc.) est l’examen du développement de l’usage du concept de Bachelor et des réponses que cela impose.

La première analyse a montré que la question du Bachelor n’était pas une question de nom, mais bien la nécessité de répondre à des besoins non satisfaits par le premier cycle universitaire. La reconnaissance professionnelle des diplômes par les employeurs, le besoin de qualifications professionnelles de type "Bac+3", l’usage du diplôme par les autres pays européens, l’attractivité internationale des diplômes français, la culture internationale de notre premier cycle ainsi que la qualité de formation sont autant de points sur lesquels se constituent les offres de Bachelors. Le groupe note que le Bachelor est un concept multiforme répondant à des besoins exprimés tant par les familles et les recruteurs et que la question n’est pas ce concept mais ce à quoi il renvoie en termes de visées. Par ailleurs, le diagnostic porté est que ce développement ne peut se poursuivre sans conséquences sur la lisibilité de l’offre tant publique que privée.

Il faut donc élargir le champ de la question et des réponses à l’ensemble du 1er cycle et en proposer une nouvelle configuration qui réponde aux besoins exprimés. Le développement du Bachelor sous ses formes actuelles n’aurait alors plus lieu d’être.

Pour cela, la proposition est un premier cycle très large et intégratif (BTS,  DUT, licences et licences pro, prépas), fondé sur la capitalisation de « blocs de compétences » bien identifiés et attestés. Blocs à partir desquels il sera alors possible de construire des parcours très libres qui permettront de répondre à des profils clairement identifiés en amont soit pour l’obtention de l'un ou l'autre des diplômes de 1er cycle soit dans le cadre d'une poursuite d'études. L'objectif étant de passer d’une logique quantitative et de formation (des crédits, des UE, des semestres) à une logique qualitative de certification (des blocs de compétences à acquérir, des référentiels identifiés en amont par un cahier des charges) permettant la capitalisation et la circulation des apprenants (étudiants et adultes en reprise d'études) dans tout le système.

Les blocs de compétences seront identifiés sur tous les systèmes, BTS, DUT, Licence, écoles ingénieurs, etc. Certains seront communs, d’autres sont spécifiques de profils. Tous seront accessibles par la VAE. Ces profils cibleront des orientations plus professionnelles ou des poursuites immédiates. Tous seront adaptés à la formation tout au long de la vie.
L’ensemble du système, public comme privé, doit être contrôlé en termes de qualité par une instance indépendante.

Téléchargez la note de synthèse et de propositions au sujet du Bachelor

 

Barre de partage
  • Imprimer
  • Agrandir/Réduire

NOUS CONTACTER, RECHERCHER

Agenda

4 octobre 2017

Réunion plénière

5 octobre 2017

Réunion du GT "Tertiaire"

8 novembre 2017

Réunion du GT "Tertiaire"

5 décembre 2017

Réunion du GT "Tertiaire"

13 décembre 2017

Réunion plénière


Guides de la relation école-entreprise

  • Pour les entreprises

Guide Entreprises pour l'Ecole (à destination des entreprises)

  • Pour les équipes éducatives

Guide école et entreprises (à destination des équipes éducatives)